Kinomichi

Le KINOMICHI

Littéralement , le chemin de l’énergie.
Le Kinomichi est l’émergence d’un art martial japonais, l’Aïkido.
Contact et Espace sont les maîtres-mots qui résument le mieux son œuvre
Maître Noro résida la plus grande partie de sa vie en France et fut au contact permanent avec les disciplines occidentales qui connurent un grand essor dès les années 70, Eutonie Gerda Alexander, méthode Feldenkreis , méthode du Dr Ehrenfried et tous les courants que l’on nomma à l’époque “anti-gymnastiques” puis “gym-douce”.
Il créa une méthode faite de niveaux d’ initiation qui permirent aux occidentaux d’ accéder aux arts dits martiaux d’ une façon « anti-martiale », selon le bon mot de son auteur.

Le souci permanent de la méthode Noro est de préserver l’intégrité de l’individu et de lui permettre de se développer dans une perspective harmonieuse avec autrui.
Le Kinomichi est un art du Mouvement

Stage d’été sur Camblain-l’Abbé

Participation au stage de 3 jours : 345.00 €

💤 Logement possible sur place en gîte ou en chambre d’hôte (nous contacter)

Christian Bleyer est un élève de la première heure. Professeur d’ Education physique et sportive, formé par Raymond Murcia lui-même disciple de Gerda Alexander , il intégra très rapidement le corps des enseignants de la discipline du temps de Me Noro puis par la suite le Comité Technique qui assure aujourd’hui la pérennité de la discipline.

Le Kinomichi est affilié à la Fédération FFAAA en tant que discipline associée. Cet art assure son évolution de manière indépendante

Christian Bleyer est 6 ° Dan dans la discipline

CFPC – 6 rue de la Cavée à Camblain-l’Abbé
Contacter par email: posturemouvement@gmail.com

S’inscrire par email : formation.cfpc@gmail.com

À venir…

–  CONDITIONS D’ INSCRIPTION : 345 € pour les trois jours de stage

Votre inscription sera prise en compte dès réception de votre acompte de 145 €
   le solde de 200 € sera à payer au plus tard le 15 juin 2021.
Rétractation : l’acompte ne sera pas remboursable moins d’un mois avant le premier jour du stage.
Le fait d’avoir suivi un cours n’autorise pas à l’enseigner la matière sans autorisation de l’auteur.